Il dribble toute la nomenclatura politique

Coup de tonnerre en France : Hollande renonce à briguer un second mandat et ouvre le bal des prétendants

Publié le 2 déc 2016 - 08:41 | Auteur: La rédaction | Actualités

Au lendemain du coup de tonnerre provoqué par le renoncement de François Hollande à briguer un second mandat, la presse française analyse la décision du chef de l'État français : tous mettent en avant son « courage » et sa « lucidité ».

La presse n’a pas manqué de commenter la décision historique de François Hollande, qui renonce à briguer un second mandat à l'Élysée. Un « geste de courage et de lucidité », estime la presse vendredi 2 décembre, pour qui cette décision « rebat les cartes » à gauche, en vue de l'élection présidentielle de 2017.

« Respectable. Rares sont les hommes politiques suffisamment lucides pour s'écarter volontairement du pouvoir au nom d'un intérêt plus grand, d'une solidarité nécessaire », relève Libération. « On retiendra l'élégance du geste », ajoute-t-il.
Et le « courage », souligne La Croix. Pour lui, « en agissant ainsi, François Hollande rehausse la dignité de l'action publique » et « cela inspire le respect ».

« Le renoncement dans la dignité »

« François Hollande a fait preuve de lucidité, d'un courage. Le renoncement dans la dignité », écrit Ouest-France. « Il fait le sacrifice d'une ultime ambition présidentielle pour sortir avec dignité », note L'Union/L'Ardennais.

Le Télégramme, voit « un certain panache à ne pas s'accrocher au pouvoir jusqu'au bout au nom de l'intérêt général ». Pour J la Dépêche du Midi, la décision « témoigne d'une lucidité, rare par les temps qui courent ». « Lucidité et courage » sont deux mots repris également par la Presse de la Manche. Une « lucidité » qui « mérite le respect », assure le Républicain Lorrain.

 

« Un triste épilogue d'un quinquennat nul et non avenu. Une fois encore, il ne décide rien : il s'incline. Il quitte la scène », s'indigne Le Figaro.

Une décision certes lucide mais forcée notamment par l'impopularité du chef de l'État qui allait « au-devant d'une humiliation électorale", » soulignent aussi les éditorialistes. Une décision enfin qui pour eux « rebat les cartes » à gauche, à moins de deux mois de la primaire.

« Le bal des prétendants est ouvert »

« Les cartes sont désormais rebattues », annonce le Courrier Picard. « Le bal des prétendants est ouvert », ironise l'Est Eclair. Plus sérieusement, Ouest-France assure que « cette décision va avoir un impact considérable » à gauche.

Pour Le Monde, ce choix « ouvre une grande période d'incertitude à gauche, où le Premier ministre Manuel Valls est pressenti pour prendre la relève ». Le Premier ministre « a gagné. Il a forcé François Hollande à admettre qu'une nouvelle candidature serait contraire à l'intérêt de la gauche », analyse les Echos. Et dès lors, Manuel Valls endosse « aujourd'hui le costume du candidat de recours », pour La Voix du Nord.

Il « aura la lourde de mener la mission quasi-impossible du rassemblement du PS et de la gauche » rappelle la Charente Libre.

« François Hollande se sacrifie pour sauver la gauche. Saura-t-elle relever le défi de cet héritage ? Pas certain quand on recense tous les amateurs déjà alignés sur la grille de départ", écrit en guise de conclusion l'Est Républicain.( AFP)

 

 

Actualité
Une feuille de route incertaine

Le Conseil des ministres adopte le Plan d'action du gouvernement. Bouteflika dit « non »à l’endettement extérieur

Auteur: La rédaction publié le 15 juin 2017 - 00:54 - Politique/Economie
Actualité
Consommation

19 autorisations d'importations de viande délivrées pour le mois de Ramadhan.

Auteur: La rédaction publié le 3 mai 2017 - 12:02 - Politique/Economie
Actualité
Le politique gère le marché

Grève générale des commerçants à Tizi-Ouzou.

Auteur: La rédaction publié le 26 fév 2017 - 13:51 - Politique/Economie
Actualité
A quoi sert de payer ?

Vignette automobile 2017 : du 1er au 31 mars. Videz encore vos poches !

Auteur: La rédaction publié le 26 fév 2017 - 11:58 - Politique/Economie
Actualité
Coopération algéro-allemande

Report de la visite en Algérie d’Angela Merkel en raison de « l'indisponibilité temporaire» du président Abdelaziz Bouteflika

Auteur: La rédaction publié le 20 fév 2017 - 18:29 - Politique/Economie
Actualité
Incompétence?Prévarication?

Accord d'association.L’Algérie pigeonnée de 7 milliards de dollars à cause de ministres incompétents

Auteur: La rédaction publié le 16 jan 2017 - 22:32 - Politique/Economie
Actualité
Les petits salaires agréssés

Le Conseil de la nation adopte le texte de la loi de finances 2017.Que le populo se serre la ceinture

Auteur: La rédaction publié le 7 déc 2016 - 20:00 - Politique/Economie
Actualité
L'Afrique,loin de l'Algérie

Forum africain d’investissement et d’affaires. Baisser de rideau sur un événement à mettre aux oubliettes sur fond de cafouillage protocolaire et organisationnel.

Auteur: Dahmane Chenouf publié le 5 déc 2016 - 19:30 - Politique/Economie
Editorial
Organisation ultra défaillante

Forum africain des investissements 2016-Un événement grandiose géré par de petites têtes.Cafouillage monstre pour des badges

Auteur: Dahmane Chenouf publié le 3 déc 2016 - 13:47 - Politique/Economie
Actualité
Le chef de l'état calme le jeu

Projet de loi de retraite : le président Bouteflika propose un amendement

Auteur: La rédaction publié le 30 nov 2016 - 13:38 - Politique/Economie
Actualité
Les niches financières trop grasses

La Nouvelle Loi de Finances 2017 doit être drastique.L’argent existe,il faut juste le récupérer auprès des contribuables inciviques.

Auteur: Arezki Boutrahi.Bruxelles. publié le 19 sep 2016 - 21:05 - Politique/Economie
Actualité
L'économie nationale contreperformante

Le déficit commercial de l'Algérie a atteint 9,8 milliards de dollars sur les cinq premiers mois de l'année 2016

Auteur: La rédaction publié le 20 juin 2016 - 14:58 - Politique/Economie