Transactions via le net

E.Commerce ou vente en ligne. L'Algérie envahie par les sites marchands

Publié le 11 juil 2016 - 12:16 | Auteur: Kheiro.D | Actualités

La démocratisation de l'Internet a changé notre façon de vivre et de voir les choses. Aujourd'hui on peut tout faire sans quitter son ordinateur.

Avec l'avènement de l'Internet et les nouvelles technologies de l'information et de la communication (Ntic) le monde est entré dans une nouvelle ère. En Algérie, un nouveau type de business est en train de fleurir sur la Toile ces derniers temps, c'est un domaine tout frais qui fait son entrée dans la vie quotidienne des citoyens algériens : le E-Commerce. Le E-Commerce ou vente en ligne englobe essentiellement les transactions commerciales s'effectuant sur Internet, mais également la réalisation de devis en ligne, le conseil aux utilisateurs et la mise à disposition d'un catalogue électronique.
La démocratisation de l'Internet a changé notre façon de vivre et de voir les choses. Aujourd'hui, on peut tout faire sans quitter son ordinateur, et c'est dans cette optique-là que des start-up algériennes se sont lancées dans le domaine du E-Commerce. En effet, ce domaine connaît un boom en Algérie avec l'apparition de plusieurs sites marchands, tels que Nechrifinet (j'achète sur le Net), Guiddini, Kitabi, Tbeznyss, batolis.

Ces sites marchands proposent : équipements maison, électroménagers, électroniques, téléphonie, livres et matériel informatique. Faute d'avoir un système de paiement en ligne par carte bancaire, le problème est contourné à travers les paiements par virement ou par chèque bancaire ou postal, ou règlement en espèces lors de la livraison qui s'effectue à travers un réseau de points relais.
Le marché algérien dans le domaine est en friche, et chaque start-up voulant se lancer dans le cybercommerce permettra de combler le vide existant.
D'ailleurs, l'émergence de ces sites permet de générer des emplois pour absorber le chômage, ce qui constitue vraisemblablement un autre aspect positif de cette nouvelle activité. En outre, le cybercommerce procure des avantages qui ne laissent pas les clients indifférents : les clients n'auront pas à subir les pressions exercées par les vendeurs, ils pourront comparer les meilleures offres, ils gagneraient du temps, de même ils auront droit à une offre actualisée.

Vide juridique

Toutefois, un vide juridique flagrant est relevé dans le domaine du commerce électronique. Aucune loi le régissant n'existe, mis à part le texte réglementaire qui concerne la codification d'inscription au registre du Commerce, pour laquelle rien de spécifique n'est exigé à l'exception de l'obligation de présenter une copie de la carte grise du véhicule utilisé pour la livraison des produits vendus. 
Néanmoins, en Algérie le domaine reste dans une étape rudimentaire et peu incitant vu le vide juridique et l'absence du l'e-paiement ainsi que le manque de professionnels. Mais aussi le peu de rentabilité actuellement en dépit des grosses sommes investies.

Par ailleurs, d’autres personnes, préfèrent créer des pages Facebook et étaler leurs marchandises. Ceux-là effectuent également la livraison et le paiement se fait le jour de la livraison.  Le modus operandi est simple, il suffit de choisir le produit et contacter le vendeur via Facebook pour se mettre d’accord sur la livraison. 

Mais malgré ces lacunes, les pionniers du secteur sont déterminés à poursuivre leur aventure, développer et améliorer leurs activités. D'où la nécessité d'accorder plus d'importance à cette nouvelle activité et cela dans le but de la hisser au rang de véritable activité économique structurée et rentable.

La démocratisation de l'Internet a changé notre façon de vivre et de voir les choses. Aujourd'hui on peut tout faire sans quitter son ordinateur.

Avec l'avènement de l'Internet et les nouvelles technologies de l'information et de la communication (Ntic) le monde est entré dans une nouvelle ère. En Algérie, un nouveau type de business est en train de fleurir sur la Toile ces derniers temps, c'est un domaine tout frais qui fait son entrée dans la vie quotidienne des citoyens algériens : le E-Commerce. Le E-Commerce ou vente en ligne englobe essentiellement les transactions commerciales s'effectuant sur Internet, mais également la réalisation de devis en ligne, le conseil aux utilisateurs et la mise à disposition d'un catalogue électronique.
 

La démocratisation de l'Internet a changé notre façon de vivre et de voir les choses. Aujourd'hui, on peut tout faire sans quitter son ordinateur, et c'est dans cette optique-là que des start-up algériennes se sont lancées dans le domaine du E-Commerce. En effet, ce domaine connaît un boom en Algérie avec l'apparition de plusieurs sites marchands, tels que Nechrifinet (j'achète sur le Net), Guiddini, Kitabi, Tbeznyss, batolis.

Ces sites marchands proposent : équipements maison, électroménagers, électroniques, téléphonie, livres et matériel informatique. Faute d'avoir un système de paiement en ligne par carte bancaire, le problème est contourné à travers les paiements par virement ou par chèque bancaire ou postal, ou règlement en espèces lors de la livraison qui s'effectue à travers un réseau de points relais.
Le marché algérien dans le domaine est en friche, et chaque start-up voulant se lancer dans le cybercommerce permettra de combler le vide existant.
D'ailleurs, l'émergence de ces sites permet de générer des emplois pour absorber le chômage, ce qui constitue vraisemblablement un autre aspect positif de cette nouvelle activité. En outre, le cybercommerce procure des avantages qui ne laissent pas les clients indifférents : les clients n'auront pas à subir les pressions exercées par les vendeurs, ils pourront comparer les meilleures offres, ils gagneraient du temps, de même ils auront droit à une offre actualisée.

vide juridique

Toutefois, un vide juridique flagrant est relevé dans le domaine du commerce électronique. Aucune loi le régissant n'existe, mis à part le texte réglementaire qui concerne la codification d'inscription au registre du Commerce, pour laquelle rien de spécifique n'est exigé à l'exception de l'obligation de présenter une copie de la carte grise du véhicule utilisé pour la livraison des produits vendus. 
Néanmoins, en Algérie le domaine reste dans une étape rudimentaire et peu incitant vu le vide juridique et l'absence du l'e-paiement ainsi que le manque de professionnels. Mais aussi le peu de rentabilité actuellement en dépit des grosses sommes investies.

Par ailleurs, d’autres personnes, préfèrent créer des pages Facebook et étaler leurs marchandises. Ceux-là effectuent également la livraison et le paiement se fait le jour de la livraison.  Le modus operandi est simple, il suffit de choisir le produit et contacter le vendeur via Facebook pour se mettre d’accord sur la livraison. 

Mais malgré ces lacunes, les pionniers du secteur sont déterminés à poursuivre leur aventure, développer et améliorer leurs activités. D'où la nécessité d'accorder plus d'importance à cette nouvelle activité et cela dans le but de la hisser au rang de véritable activité économique structurée et rentable.

 

Actualité
Base de données rendues publiques

Gigantesque fuite de données numériques de 200 millions d ‘américains

Auteur: La rédaction publié le 20 juin 2017 - 19:37 - TIC
Actualité
Justice internationale

Le magnat des télécommunications égyptien Naguib Sawiris (Djezzy)a perdu la procédure d’arbitrage intentée contre l’Algérie

Auteur: La rédaction publié le 8 juin 2017 - 08:39 - TIC
Actualité
100 pays infectés en une seconde!

Une cyberattaque mondiale arrêtée par un informaticien génial !

Auteur: La rédaction publié le 13 mai 2017 - 19:59 - TIC
Actualité
Morts sur internet

Amériques.Facebook va embaucher 3 000 personnes pour filtrer les images violentes

Auteur: La rédaction publié le 3 mai 2017 - 19:22 - TIC
Actualité
Le CPE decide de la création d'un groupe

Télécommunications.Groupe Télécom Algérie englobera Algérie Télécom (AT), Algérie Télécom Mobile (ATM) et Algérie Télécom Satellite (ATS)

Auteur: La rédaction publié le 1 mai 2017 - 11:55 - TIC
Actualité
Téléphonie mobile

Beau, puissant, séduisant : le Galaxy S8 a pourtant des défauts…

Auteur: La rédaction publié le 1 avr 2017 - 16:35 - TIC
Actualité
Payer par internet n'est pas ancré dans les mentalités

Les débuts timide de l’E-paiement en Algérie

Auteur: Kheiro.D publié le 18 oct 2016 - 20:49 - TIC
Actualité
Téléphonie mobile

L’ARPT notifie aux trois opérateurs de téléphonie mobile les décrets exécutifs d’octroi des licences 4G

Auteur: La rédaction publié le 28 sep 2016 - 19:42 - TIC
Actualité
Coupure téléphonique

Téléphonie mobile.Fin de partenariat entre les opérateurs Mobilis (Algérie) et Orange(France)

Auteur: Sakhraoui Abdelkrim.Marseille publié le 8 aoû 2016 - 14:39 - TIC
Actualité
Internet se faufile sur le continent

Le secteur de la téléphonie mobile en Afrique bouleversé par les applications Whatsapp, Skype,Viber.

Auteur: Mahfoud Kerchich publié le 10 juil 2016 - 00:09 - TIC