COP 21

Historique !Les deux plus grands pollueurs de la planète,Washington et Pékin ratifient l’accord de Paris sur le climat .

Publié le 3 sep 2016 - 09:28 | Auteur: La rédaction | Actualités

.Ce samedi 03 septembre 2016, les Etats-Unis se sont joints à la Chine  pour ratifier l'accord de Paris sur le climat, conclu en décembre à l'issue de la COP21 (la 21e Conférence sur le climat de l'Onu), lors d'une rencontre la veille du sommet du G20 dans la ville chinoise de Hangzhou. Cette décision des deux plus grands pays pollueurs de la planète, qui représentent à eux seuls 38% des émissions mondiales de gaz à effet de serre (GES), est une étape majeure dans le processus de mise en œuvre de l'accord adopté le 12 décembre dernier à Paris à l'issue de la 21e conférence des parties à la Convention-cadre de l'Onu sur les changements climatiques. La cérémonie de signature de l'accord, qui remplacera le Protocole de Kyoto après 2020, a eu lieu le 22 avril 2016 au siège des Nations unies à New York. L'accord doit être ratifié par au moins 55 pays représentant 55% des émissions de gaz à effet de serre pour entrer en vigueur. L'accord prévoit de limiter la hausse de la température de la planète « bien en deçà de 2°C » par rapport à l'ère préindustrielle d'il y a 150 ans, de revoir obligatoirement les engagements « tous les cinq ans » et d'accorder une aide financière aux pays du Sud menacés par le réchauffement climatique. Un fonds de 100 milliards de dollars sera mis en place à cette fin. Le texte ne prévoit pas de renoncer aux énergies fossiles ni de limiter les émissions de CO2, mais il doit permettre de réorienter l'économie mondiale vers un modèle à bas carbone. Tous les pays doivent adopter des plans nationaux pour la réduction des émissions des gaz à effet de serre et l'adaptation au changement climatique. Le premier bilan global aura lieu en 2023.

 

La Chine

La Chine ,

23 pays ont déjà lancés le processus

Avec la ratification par la Chine et les États-Unis, une énorme partie du chemin restant est accomplie: les deux principales économies du globe sont responsables, à elles deux, de plus de 40% des émissions planétaires. Le géant asiatique, qui tire encore plus de 70% de son électricité du charbon, produit environ 24% des émissions mondiales de CO2.

L'accord de Paris, conclu le 12 décembre à Paris à l'issue de la COP21, a été formellement signé par 175 pays en avril à New York, mais chaque pays doit ensuite, selon ses propres modalités (vote au Parlement, décret, etc.), ratifier le texte.

Au moins 55 pays représentant 55% des émissions mondiales de gaz à effet de serre, responsables du réchauffement planétaire, doivent ratifier l'accord pour qu'il entre en vigueur comme prévu à compter de 2020. À ce stade, seuls 23 pays sont allés au bout du processus : surtout des petits États insulaires, parmi les plus exposés, mais ne représentant qu'une part infime des émissions.

La France en tête

De son côté, le président français, François Hollande, avait signé à la mi-juin un décret achevant la ratification par la France de l'accord mondial sur le climat conclu le 12 décembre, en faisant "le premier pays industrialisé" (membre du G7 et G20) à boucler l'adoption du traité historique. Il s'agit du deuxième pays d'Europe à ratifier l'accord de Paris, après la Hongrie.

Pour autant, la décision française ne sera prise pleinement en compte que quand l'ensemble des pays de l'Union européenne auront achevé chacun la ratification du traité.

L'institut Climate Analytics a recensé 34 autres pays s'étant engagés à le faire d'ici fin 2016 (Brésil, Canada, Indonésie, Japon, Iran, etc.). Au total, les États l'ayant ratifié ou sur le point de le faire représentent près de 60% des émissions, selon le think tank.

Avec AFP

 

Actualité
Le phénomène prend de l'ampleur

La désertification menace même les terres productives

Auteur: La rédaction publié le 17 juin 2017 - 17:18 - Environnement
Actualité
Population en danger de mort

2O millions de personnes menacées de mourir de faim :Yemen, Soudan du Sud,Nord-Est du Nigéria.

Auteur: La rédaction publié le 20 fév 2017 - 18:40 - Environnement
Actualité
Révolution géophysique

Inversion du champ magnétique terrestre : Le pôle Nord échangerait sa place avec le pôle Sud.

Auteur: La rédaction publié le 20 fév 2017 - 18:13 - Environnement
Actualité
Seuil intolérable de toxicité dans l'air

Pollution .Alerte rouge !Pékin exige à 1.200 usines de suspendre leurs activités

Auteur: La rédaction publié le 18 déc 2016 - 20:50 - Environnement
Actualité
Guerre par le feu

Des incendies ravagent Israel depuis trois jours

Auteur: La rédaction publié le 24 nov 2016 - 20:30 - Environnement
Actualité
Enorme canicule dans la capitale

19 incendies enregistrés à Alger dont celui de Dounia Parc ravageant 16 hectares de broussailles

Auteur: La rédaction publié le 25 oct 2016 - 09:26 - Environnement
Actualité
Éradication des lieux de dérèglement

Le marché hideux et repoussant de Bab El-Oued pourrait fermer en 2017 si la wilaya accorde l’argent nécessaire.

Auteur: La rédaction publié le 25 sep 2016 - 21:05 - Environnement
Actualité
Pollution marine

Annaba .Importantes quantités de poissons morts flottants à la surface de la mer.

Auteur: Mohamed Zine Rezkallah. publié le 10 aoû 2016 - 18:39 - Environnement
Actualité
Alerte sur la consommation mondiale!

Aujourd’hui,8 août 2016,l’humanité aura consommé toutes les ressources planétaires renouvelables en un an.

Auteur: La rédaction publié le 7 aoû 2016 - 19:38 - Environnement
Actualité
Biodiversité et tourisme.

Annaba se dote de récifs artificiels dans le cadre de l'opération ports et barrages bleus 2016.

Auteur: Mohamed Zine Rezkallah. publié le 10 mai 2016 - 15:53 - Environnement
Actualité
Fonte des glaciers.

Changement climatique : cinq îles des Salomon disparues sous les eaux du Pacifique.

Auteur: La rédaction publié le 7 mai 2016 - 13:38 - Environnement