Elections incertaines

Présidentielles françaises. Un quatuor pour la course à l’Elysée

Publié le 10 avr 2017 - 20:47 | Auteur: La rédaction | Actualités

A moins de deux semaines du premier tour de l’élection présidentielle française, la dernière ligne droite se résume à un match à quatre candidats qui a déjà disqualifié le candidat du Parti socialiste, Benoît Hamon.

Les derniers sondages d’opinion sur les intentions de vote réaffirment le maintien des deux favoris du moment Emmanuel Macron (En Marche !) et Marine Le Pen (Front national), suivis cette fois-ci du tribun Jean-Luc Mélenchon (France insoumise) et, en quatrième position, l’ex-favori de la présidentielle, François Fillon (Les Républicains).

Ce qui a renforcé, en quelque sorte, le caractère incertain de cette élection qui risque, selon nombre d’observateurs, de créer encore de surprises.

Mais force est de constater, dans cette période d’avant le scrutin du 23 avril, une véritable décomposition politique qui s’illustre par l’effondrement ante-mortem de deux grand partis qui ont fait la France ces 60 dernières années, la droite, représentée par Les Républicains et le Parti socialiste.

Pour le candidat des Républicains, François Fillon, qui a l’intime conviction d’un  vote caché , malgré sa chute de popularité depuis le début de ses déboires dans l’affaire des emplois fictifs en faveur de son épouse et de deux de ses enfants, les choses se compliquent de jour en jour et les militants de droite restent perplexes et craignent toujours la déroute de leur parti, alors que l’après-Hollande leur a été favorable, selon des analystes.

Ils estiment que malgré ses efforts, François Fillon ne dispose que d'un soutien de façade des généraux de son parti.

Pour le second, Benoît Hamon, même s’il est issu des frondeurs du PS, il commence à comprendre sa douleur en se voyant simple figurant dans cette présidentielle qui se jouera probablement sans lui. Cette situation est expliquée quelque part par le fait qu’il a dit qu’il voterait Mélenchon au deuxième tour.

Par ailleurs, l’ascension fulgurante de Jean-Luc Mélenchon bouscule la hiérarchie établie depuis quelques mois déjà. Selon de nombreux médias français l'hypothèse Mélenchon, le communiste, séduit les Français qui pourraient devenir +insoumis+ , à l’image de se mouvement  La France insoumise.

Mais les places confortables pour le moment sont tenues par Emmanuel Macron, que ces mêmes analystes expliquent sa percée par la traduction d'une volonté de bousculer un ordre politique depuis longtemps établi.

Cependant, tout le monde s’accorde en France que cette situation d’incertitude électorale donnera sans doute naissance, à l’issue de l’élection, à une profonde recomposition , voire une refondation du paysage politique français.

 

Actualité
Gauche et droite laminées

Législatives françaises : la République en marche d’Emmanuel Macron remporte la majorité absolue

Auteur: La rédaction publié le 19 juin 2017 - 00:24 - Politique
Actualité
Ou est passée la notion de contrôle?

Cela se passe en Algérie :un ministre repris de justice !!!Quelle honte.

Auteur: Dahmane Chenouf publié le 28 mai 2017 - 17:08 - Politique
Actualité
Nouvelles nominations

Algérie: Membres du gouvernement Tebboune. Gaid Salah maintenu, Messahel ministre des Affaires Etrangères

Auteur: La rédaction publié le 25 mai 2017 - 14:09 - Politique
Actualité
Nouvelle nomination

Le président de la République, nomme M. Abdelmadjid Tebboune au poste de Premier ministre, en remplacement de M. Abdelmalek Sellal

Auteur: La rédaction publié le 24 mai 2017 - 14:08 - Politique
Editorial
Il en rêve depuis longtemps

Chakib Khelil Président de la République,pourquoi pas ?

Auteur: Dahmane Chenouf publié le 24 mai 2017 - 11:15 - Politique
Actualité
Le système politique recycle dans la naphtaline

Said Bouhadja, vieux routier du FLN, élu président de l'APN.

Auteur: La rédaction publié le 23 mai 2017 - 21:16 - Politique
Actualité
2ème tour de la présidentielle française

Emmanuel Macron bat Marine Le Pen 66,10% contre 33,90%.A 39ans( !), il devient le huitième président de la Ve République française.

Auteur: La rédaction publié le 7 mai 2017 - 20:57 - Politique
Actualité
Morosité electorale

Le Monde Afrique. Législatives en Algérie : le pouvoir se conforte mais ne convainc pas

Auteur: La rédaction publié le 6 mai 2017 - 09:19 - Politique
Actualité
Les citoyens ont boudé les législatives

Législatives 2017.Le FLN (évidement) avec 164 sièges, le RND avec 97 sièges ;38,25% des algériens ont voté

Auteur: La rédaction publié le 5 mai 2017 - 12:47 - Politique
Actualité
L'extrème droite gagne des points

Le Front National monte, monte, monte dans les sondages

Auteur: La rédaction publié le 28 avr 2017 - 06:34 - Politique
Actualité
Premier tour de la présidentielle française

Macron à 23,75 %,Le Pen à 21,53 % : ils sont qualifiés au deuxième tour-Fillon à 19,94 % et Mélenchon à 19,62 %,

Auteur: La rédaction publié le 23 avr 2017 - 21:03 - Politique
Actualité
Legislatives 2017

Louisa Hanoune veut taxer les grosses fortunes«Riche,payez au moins vos impôts ! »

Auteur: La rédaction publié le 20 avr 2017 - 10:48 - Politique