Pour soutien au terrorisme

Hausse des prix du pétrole après la rupture des relations diplomatiques avec Qatar

Publié le 5 juin 2017 - 11:29 | Auteur: La rédaction | Actualités

La rupture des relations diplomatiques entre six pays du Moyen-Orient et le Qatar a fait rebondir ce lundi les prix de l’or noir. Quelles conséquences désormais pour l’accord sur la baisse de production de pétrole arraché par l’OPEP?

Le séisme diplomatique qui a secoué aujourd'hui le Moyen-Orient a produit une onde de choc sur le marché pétrolier. Le cours de l'or noir a rebondi en Asie à la faveur d'un affaiblissement du dollar après que l'Arabie saoudite, l'Égypte, Bahreïn, les Émirats arabes unis, le Yémen et la Libye ont rompu leurs relations avec l'émirat, qu'ils accusent de soutien au terrorisme.

Vers 07 h 00 GMT, le baril de light sweet crude (WTI), référence américaine du brut, pour livraison en juillet, prenait 52 cents à 48,18 dollars dans les échanges électroniques en Asie.

Les pays arabes ont cherché à isoler le Qatar en limitant l'accès à ce pays au Golfe, ce qui a créé des tensions dans la plus importante région pétrolière du monde, indique Bloomberg.

À long terme, la situation autour du Qatar ne devrait pourtant pas affecter l'accord sur la baisse de la production de pétrole obtenu par l'OPEP, assure Vladimir Voronkov le représentant permanent auprès des organisations internationales à Vienne.

« En ce qui concerne l'accord, ce document a une vocation politique et non économique, de fait je ne pense pas qu'il y ait des effets sur le respect de l'accord. C'est un accord multilatéral, et tous les pays n'ont pas lâché le Qatar », indique-t-il à Sputnik avant d'ajouter: « Je ne crois pas qu'il faille s'attendre à d'importants changements ».

La Bourse de Doha a ouvert en forte baisse lundi matin 5 juin, perdant 5,7 % dans les cinq premières minutes des échanges.

 

Actualité
Palestine occupée

Coupure de l'électricité à Gaza par Israel: 1ère livraison de carburant égyptienne

Auteur: La rédaction publié le 21 juin 2017 - 12:23 - Energie
Actualité
L'or noir dans l'incertitude

L’OPEP optimiste quand à la reconduction de l’accord sur la limitation de la production

Auteur: La rédaction publié le 28 avr 2017 - 07:22 - Energie
Actualité
Installation controversée

Etrange !Le nouveau DG de Sonatrach a été condamné en 2007 à 30 mois de prison pour « espionnage » et « divulgation des secrets de l’État ».

Auteur: La rédaction publié le 20 mar 2017 - 20:03 - Energie
Actualité
Economie à grande échelle

Manifestation environnementale « Une heure pour la Planète ».Extinction des lumières !

Auteur: La rédaction publié le 18 mar 2017 - 22:02 - Energie
Actualité
Ressources humaines

Entreprises –partenariat- formation Général Electric ouvre à Alger le centre de formation GETLA

Auteur: Mohamed Zine Rezkallah. publié le 5 fév 2017 - 21:25 - Energie
Actualité
Retour des USA sur le marché mondial

Boom des exportations américaines de Gaz naturel liquéfié (GNL) en 2017 et 2018 menaçant Sonatrah et Gazprom

Auteur: La rédaction publié le 25 jan 2017 - 11:23 - Energie
Actualité
Consensus autour de l'or noir

L’accord d’Alger respecté.La réduction de production de l'Opep sera « de 1,2 million de barils par jour, et le plafond à 32,5 millions de barils»

Auteur: La rédaction publié le 30 nov 2016 - 18:57 - Energie
Actualité
Grogne sociale à grande echelle

Selon El-Watan«Les factures élevées d’électricité font monter la colère des populations dans plusieurs wilayas du Sud»

Auteur: La rédaction publié le 30 sep 2016 - 11:45 - Energie
Actualité
Trop d'impayés chez les mauvais clients

Annaba. Plus de 60 milliards de centimes de créances récupérés par Sonelgaz. L’opération va s’élargir sur toute la wilaya

Auteur: Mohamed Zine Rezkallah. publié le 24 juil 2016 - 20:25 - Energie