L'Afghanistan, terre de sang

Après 20ans d’absence, Hekmetyar Gulbuddin, le « boucher de Kaboul » parade dans la capitale afghane

Publié le 4 mai 2017 - 18:12 | Auteur: La rédaction | Actualités

Après 20 ans d'absence, l'ex-chef de guerre Hekmatyar est rentré jeudi dans la capitale afghane, après avoir signé un accord de paix avec le gouvernement. Le « Boucher de Kaboul », qui a bombardé la ville dans les années 90, est admiré et contesté.

Son retour ne laisse aucun Afghan indifférent. L'ex-chef de guerre Gulbuddin Hekmetyar   est réapparu, jeudi 4 mai, à Kaboul. Après 20 ans d'absence , l’ex chef de guerre afghan,  escorté par un impressionnant convoi armé, a paradé dans la capitale afghane qu'il est accusé d'avoir martyrisée par des bombardements sans merci, et qui reste partagée sur ce retour.

Le leader du Hezb-i-Islami est revenu sept mois après avoir signé l'accord de paix avec le gouvernement de Ashraf Ghani. Ce dernier l'a accueilli en grand pompe au palais présidentiel. Il s'agissait du premier contact direct entre Hekmatyar et Ghani : l'accord de paix avait été signé par visio-conférence en septembre, le chef du Hezb séjournant dans un lieu tenu secret, probablement au Pakistan où il avait trouvé refuge, ainsi qu'en Iran, lors de son exil volontaire à la fin des années 90.

Pour le gouvernement, cet accord envoie un signe de sa capacité à rallier un opposant armé par la négociation. Depuis son retour, Hekmatyar joue d'ailleurs le jeu : lors de sa première apparition publique le 29 avril à Laghman, à l'est de Kaboul, il a appelé les Talibans « "rejoindre la caravane de la paix ».

Le « Boucher de Kaboul »"

En barbe blanche et traditionnel turban noir, le chef afghan a été salué le long de la route par des centaines de curieux et une foule enthousiaste. Pour ses partisans qui lui ont jeté des roses, il est resté un chef au charisme intact. Il est loin pourtant de faire l'unanimité, alors que la situation est déjà tendue par les faiblesses du gouvernement dit d'union nationale, confronté aux offensives des Taliban et aux attentats du groupe État islamique.

Depuis que son retour en ville était annoncé, de grands portraits de Hekmatyar ont fait leur apparition, rapidement déchirés ou souillés de peinture rouge ou de boue, témoignant à quel point cet accord, qui lui garantit l'impunité, reste douloureux pour une partie des Kaboulis.

Pour beaucoup, il reste à jamais le "Boucher de Kaboul" qui a bombardé la ville alors qu'il était Premier ministre au début des années 90, lui infligeant les pires dommages en 40 ans de guerre: un tiers de la ville fut anéanti et des dizaines de milliers de civils tués.

Il est également accusé de nombreux crimes commandités, visant les médias, les ONG et les militants féministes. Cette culture de l'impunité, dont d'autres chefs de guerre ont bénéficié avant lui, passe mal dans la population. ‘Ceux qui ont commis des crimes, qu'ils soient Taliban ou Hekmatyar, devraient être poursuivis afin que ces crimes ne se répètent pas », martèle Mohammad Rahim Mangal, employé d'une société informatique.( AFP)

 

 

Actualité
Dictature au quaotidien

Cambodge : le pouvoir « casse » de l’opposition avant les élections de 2018

Auteur: La rédaction publié le 5 sep 2017 - 11:26 - Asie
Actualité
Dissuasion

Tir de missile nord-coréen : l'ONU durcit ses sanctions contre Pyongyang

Auteur: La rédaction publié le 6 aoû 2017 - 07:53 - Asie
Actualité
Japon impérial

Le Parlement japonais a voté une loi permettant à Akihito d'abdiquer en faveur de son fils aîné, le prince Naruhito.

Auteur: La rédaction publié le 9 juin 2017 - 16:22 - Asie
Actualité
Jeux de guerre en Corée

Tensions dans la peninsule.La Corée du Nord tire un missile "non identifié"

Auteur: La rédaction publié le 21 mai 2017 - 14:40 - Asie
Actualité
Le Moyen Orient revitalisé

Iran..M. Rohani réelu avec 57 % des voix contre 37 % des voix à Raissi.

Auteur: La rédaction publié le 20 mai 2017 - 08:12 - Asie
Actualité
Les saoudienss ferment les yeux

Merkel brave le strict code réglementaire et ne met pas le foulard devant le roi Salman

Auteur: La rédaction publié le 1 mai 2017 - 14:41 - Asie
Actualité
Armes de destruction massive

La Corée du Nord menace «Il suffit d'appuyer sur le bouton pour que l'Amérique soit réduite en poussière.»

Auteur: La rédaction publié le 5 avr 2017 - 15:50 - Asie
Actualité
Protection de la faune

L’ivoire, l’«Or Blanc », marqueur social, interdit de vente en Chine

Auteur: La rédaction publié le 1 avr 2017 - 08:00 - Asie
Actualité
Victimes collatérales des conflits

Afghanistan.Record de victimes civiles en 2016,selon l’ONU.Le terrorisme Taliban et Daech en ligne de mire.

Auteur: La rédaction publié le 14 fév 2017 - 08:40 - Asie
Actualité
Provocation anti USA

La Corée du Nord a tiré un missile de portée intermédiaire en mer du Japon

Auteur: La rédaction publié le 12 fév 2017 - 07:52 - Asie
Actualité
Equilibre militaire régional

La Corée du Nord simule une attaque contre Séoul, et prépare une tête nucléaire miniature de façon à en équiper un missile pour frapper Etats-Unis.

Auteur: La rédaction publié le 4 déc 2016 - 08:33 - Asie
Actualité
Sous la violente contestation des masses

La présidente sud-coréenne Park Geun-Hye, engluée dans un fastueux scandale de corruption,s'est dite prête à quitter le pouvoir

Auteur: La rédaction publié le 30 nov 2016 - 13:04 - Asie