Dictature au quaotidien

Cambodge : le pouvoir « casse » de l’opposition avant les élections de 2018

Publié le 5 sep 2017 - 11:26 | Auteur: La rédaction | Actualités

À moins d'un an des élections de 2018, le leader de l'opposition cambodgienne a été arrêté tôt dimanche 3  septembre  pour trahison. Le journal Cambodia Daily a de son côté annoncé avoir été contraint à la fermeture à cause du harcèlement du pouvoir.

À l’approche des élections de juillet 2018, le régime cambodgien cherche à faire place nette. Le gouvernement du Premier ministre  a annoncé, dimanche 3 septembre, l’arrestation de Kem Sokha, le leader de l'opposition cambodgienne, accusé de trahison.

Sa détention provisoire va faire monter d'un cran la tension dans ce pays d'Asie du Sud-Est, d'autant plus que quelques heures plus tard l'un des derniers journaux indépendants du pays annonçait sa fermeture contrainte, due au harcèlement du pouvoir.

À 65 ans, Hun Sen, homme fort du Cambodge depuis 32 ans, est déterminé à rester au pouvoir. Et il poursuit son offensive pour briser la popularité croissante du principal parti d'opposition, le Cambodge National Rescue Party (CNRP), qui a réalisé une percée remarquée aux élections municipales de juin.

« Conspiration secrète » selon le pouvoir

Publié dans la nuit, le communiqué du gouvernement a évoqué une « conspiration secrète, entre Kem Sokha, son groupe, et des étrangers, faisant du tort au Cambodge ».

« Derrière Kem Sokha, c'est toujours la même main, celle de l'Amérique », a martelé Hun Sen dimanche, parlant d'un complot pour « détruire le pays ».

La fille de Kem Sokha a indiqué en fin de journée sur Twitter que son père était détenu au secret dans une prison à la frontière vietnamienne.

Âgé de 64 ans, il est le chef du principal parti d'opposition, dont l'autre dirigeant est actuellement en exil en France pour échapper à plusieurs condamnations.

L'interpellation a eu lieu quelques heures seulement après la publication sur Fresh News, site Internet pro-gouvernement, d'un article accusant Kem Sokha de discuter du renversement de Hun Sen avec le soutien des États-Unis.

Attaques contre la presse

Ex-combattant Khmer rouge et Premier ministre depuis 1985, Hun Sen est un habitué des déclarations fracassantes et des menaces. Il a récemment prévenu qu'il y aurait « la guerre civile » si son parti - le Parti du peuple cambodgien (CPP) - perdait le pouvoir aux prochaines élections. Ces derniers mois, Hun Sen a également multiplié les attaques contre la presse et notamment le Cambodia Daily, qui s'est fait remarquer pour des enquêtes sur le népotisme du régime.Après des mois de pressions, le titre a annoncé dimanche que l'édition de lundi serait la dernière car il ne peut pas régler les arriérés d'impôts de 6,3 millions de dollars que lui a soudain réclamé le pouvoir. D'autres médias sont menacés par la vague de répression lancée par le Premier ministre. Ces dernières années, le Cambodge est devenu l'une des économies les plus performantes d'Asie du Sud-Est. Mais la colère monte parmi la population et surtout les jeunes, lassés de la corruption et de l'accaparement des richesses par une élite proche d'Hun Sen. AFP

  •  
Actualité
Dissuasion

Tir de missile nord-coréen : l'ONU durcit ses sanctions contre Pyongyang

Auteur: La rédaction publié le 6 aoû 2017 - 07:53 - Asie
Actualité
Japon impérial

Le Parlement japonais a voté une loi permettant à Akihito d'abdiquer en faveur de son fils aîné, le prince Naruhito.

Auteur: La rédaction publié le 9 juin 2017 - 16:22 - Asie
Actualité
Jeux de guerre en Corée

Tensions dans la peninsule.La Corée du Nord tire un missile "non identifié"

Auteur: La rédaction publié le 21 mai 2017 - 14:40 - Asie
Actualité
Le Moyen Orient revitalisé

Iran..M. Rohani réelu avec 57 % des voix contre 37 % des voix à Raissi.

Auteur: La rédaction publié le 20 mai 2017 - 08:12 - Asie
Actualité
L'Afghanistan, terre de sang

Après 20ans d’absence, Hekmetyar Gulbuddin, le « boucher de Kaboul » parade dans la capitale afghane

Auteur: La rédaction publié le 4 mai 2017 - 18:12 - Asie
Actualité
Les saoudienss ferment les yeux

Merkel brave le strict code réglementaire et ne met pas le foulard devant le roi Salman

Auteur: La rédaction publié le 1 mai 2017 - 14:41 - Asie
Actualité
Armes de destruction massive

La Corée du Nord menace «Il suffit d'appuyer sur le bouton pour que l'Amérique soit réduite en poussière.»

Auteur: La rédaction publié le 5 avr 2017 - 15:50 - Asie
Actualité
Protection de la faune

L’ivoire, l’«Or Blanc », marqueur social, interdit de vente en Chine

Auteur: La rédaction publié le 1 avr 2017 - 08:00 - Asie
Actualité
Victimes collatérales des conflits

Afghanistan.Record de victimes civiles en 2016,selon l’ONU.Le terrorisme Taliban et Daech en ligne de mire.

Auteur: La rédaction publié le 14 fév 2017 - 08:40 - Asie
Actualité
Provocation anti USA

La Corée du Nord a tiré un missile de portée intermédiaire en mer du Japon

Auteur: La rédaction publié le 12 fév 2017 - 07:52 - Asie
Actualité
Equilibre militaire régional

La Corée du Nord simule une attaque contre Séoul, et prépare une tête nucléaire miniature de façon à en équiper un missile pour frapper Etats-Unis.

Auteur: La rédaction publié le 4 déc 2016 - 08:33 - Asie
Actualité
Sous la violente contestation des masses

La présidente sud-coréenne Park Geun-Hye, engluée dans un fastueux scandale de corruption,s'est dite prête à quitter le pouvoir

Auteur: La rédaction publié le 30 nov 2016 - 13:04 - Asie