Respect grandeur nature

L’Amérique rend hommage à Reda Malek pour son rôle dans le dénouement de la crise des otages américains en Iran.

Publié le 2 aoû 2017 - 09:46 | Auteur: La rédaction | Actualités

Le département d’Etat a rendu mardi 01er aout  à  Washington un vibrant hommage au défunt Redha Malek, saluant son rôle dans  le dénouement de la crise des otages américains en Iran.

« Nous sommes attristés d’apprendre le décès de l’ancien premier ministre algérien, Rédha Malek. Il était un partenaire de longue date des Etats-Unis »,  a déclaré le porte parole du département d’Etat, Heather Nauert, peu avant un point de presse qu’il avait animé avec le secrétaire d’Etat Rex Tillerson.

Et d’ajouter « bon nombre d’entre vous se rappellent l’important rôle qu’il avait joué dans les négociations ayant mené à la libération de 52 otages de l’ambassade américaine en Iran en 1981 « .

M. Nauert a évoqué une rencontre au cours d’un déjeuner entre le défunt Rédha Malek et l’ambassadrice américaine à Alger en mai dernier, durant laquelle l’ancien chef du gouvernement est longuement revenu sur les relations algéro-américaines et les perspectives de leur développement.

« Il a longuement évoqué la force des relations entre l'Algérie et les Etats-Unis, sa confiance dans le partenariat que nous avons et son renforcement dans les années à venir », a tenu à souligner M. Nauert.

Le porte-parole a affirmé que les Etats-Unis partageaient avec l’Algérie cette confiance et le souhait de voir la coopération bilatérale se développer davantage.

« Nous sommes d’accord (sur cette évaluation) et nous adressons nos condoléances à sa famille, à ses proches et au peuple algérien «  a-t-il dit.

 

Actualité
Algérie- France

Biens immobiliers des pieds noirs d’Algérie :"Aucune indemnisation n’est justifiée", soutient le ministre des Moudjahidines.

Auteur: La rédaction publié le 21 juin 2016 - 19:38 - Diplomatie