Menace sur l'homme

Le journal The Independent divulgue que l’Algérie est le dernier pays à utiliser du plomb toxique dans le carburant

Publié le 24 aoû 2017 - 11:38 | Auteur: La rédaction | Actualités

Dans son édition du 22 août dernier, le journal  britannique The Independent dévoile l’affaire d’achat par l’Algérie de carburant toxique et très dangereux pour la santé.

L’Algérie est même l’une des dernières places dans le monde à continuer à faire la commande d’un tel type de carburant interdit en Amérique et en Europe. «Les entreprises du Royaume-Uni continuent de vendre de l’essence à plomb dans des pays où la vente est encore légale» titre The Independent en dénonçant une société en particulier qui vend «des additifs pour carburants au plomb — interdits pourtant pour leurs effets catastrophiques sur la santé humaine — au dernier pays dans le monde où sa commercialisation demeure légale».

Basée à Cheshire, Innospec LTD, puisque c’est d’elle dont il s’agit, est considérée, note le journal britannique, comme le dernier endroit sur la planète à fabriquer encore du tétraéthyl-plomb, communément appelé TEL ayant été à l’origine de nombreux problèmes de santé, y compris la mort prématurée et des lésions cérébrales.

«En 2014, deux dirigeants d’Innospec ont été reconnus coupables de corruption de fonctionnaires indonésiens entre 2002 et 2008 pour les inciter à reprendre les ventes de TEL dans leur pays», indique l’article. L’ONG écologiste Greenpeace, qui a alerté sur la production continue de l’additif toxique par cette entreprise, a appelé le gouvernement britannique à interdire la vente «inacceptable» de cette substance dangereuse. C’est en l’an 2000, et suite aux nombreuses preuves apportées qu’il cause des dommages au cerveau et au système nerveux en particulier chez les enfants, que le TEL a été interdit de vente en Europe et en Amérique du Nord.

C’est même la chute importante du nombre de crimes violents dans certains pays échappant à la pollution au plomb qui a été un facteur déterminant dans l’interdiction de cette substance dans les pays du Nord. Citant un porte-parole d’Innospec, The Independent indique que la société britannique travaillait avec des pays pour éliminer progressivement l’utilisation de TEL dans le carburant, mais seule l’Algérie reste demandeuse de ce type de combustible pour moteurs. Le responsable d’Innospec est resté évasif sur le stade atteint par le processus de «dé-plombage» du carburant en Algérie et s’il existait réellement. Ce qui est sûr, dit-il, c’est que «si l’entreprise avait cessé de vendre TEL à l’Algérie, les véhicules s’arrêteraient. Tout ce que nous faisons, c’est que nous répondons à leur demande quand ils nous envoient une commande et l’argent avec.» Une affirmation qui fait froid dans le dos et qui renseigne sur l’ampleur effrayante de l’utilisation du carburant à plomb en Algérie.

Le même responsable ajoute à son interlocuteur de The Independent  : «Nous essayons d’entrer en contact avec eux pour savoir s’ils en ont besoin ou s’ils veulent arrêter. Mais le niveau de l’information de leur côté n’est pas clair.» Ainsi, l’Algérie est le seul client qui fait encore vivre cette entreprise fabriquant un poison mortel. Le site web d’Innospec affirme, précise l’article du journal britannique, qu’il est le seul «fabricant mondial de produits à base de tétraéthyle» et dont la fonction est d’augmenter «la qualité de l’octane d’essence et offrir ainsi des performances supérieures au moteur tout en réduisant le niveau de sa maintenance». Il s’agit d’un carburant très utilisé dans l’aviation, de même dans les raffineries comme un moyen économique pour améliorer la qualité de l’essence. Innospec a continué à vendre du carburant à plomb toxique dans des pays comme l’Algérie qui prétendaient s’orienter vers l’essence sans plomb.

Les militants de Greenpeace réclament l’arrêt des exportations de ce poison. «Il est profondément préoccupant de constater que cela met autant de temps à prendre fin. Les entreprises britanniques doivent se conformer aux mêmes normes de sécurité pour tous les produits où qu’ils soient vendus. Permettre l’exportation de cette substance dangereuse ailleurs alors que chez nous on protège nos enfants est inacceptable», a déclaré Rebecca Newson, conseillère politique de l’ONG activant dans la protection de l’environnement.

 

Actualité
Irradiation à grande échelle

17 essais nucléaires effectués par la France entre 1960 et 1966.Les séquelles persisteront encore et encore…

Auteur: La rédaction publié le 30 aoû 2017 - 19:22 - Santé & Environnement
Actualité
Cosmétique dangereux

Attention ! Danger pour la santé !« Relax », le parfum tueur

Auteur: La rédaction publié le 29 aoû 2017 - 09:06 - Santé & Environnement
Actualité
Catastrophe naturelle

Changements climatiques/150.000 victimes du climat annuellement en Europe, avant la fin du siècle

Auteur: La rédaction publié le 6 aoû 2017 - 11:33 - Santé & Environnement
Actualité
Santé nationale

Algérie: 80.523 praticiens de la santé (spécialistes, généralistes, dentistes et pharmaciens)recensés en 2015

Auteur: La rédaction publié le 12 juil 2017 - 10:08 - Santé & Environnement
Actualité
Réchauffement climatique

Les vagues de chaleur meurtrières vont devenir plus fréquentes, notamment dans les zones tropicales

Auteur: La rédaction publié le 21 juin 2017 - 10:22 - Santé & Environnement
Actualité
Désastres collatéraux

Oran.Déchets spéciaux et dangereux: une étude révèle une situation alarmante

Auteur: La rédaction publié le 17 mai 2017 - 22:37 - Santé & Environnement
Actualité
changements climatiques

Fonte des glaces et de la formation de fissures énormes en Antarctique

Auteur: La rédaction publié le 28 avr 2017 - 06:42 - Santé & Environnement
Actualité
Trafic en tous genres

Plus de 3.000 espèces animales en Algérie menacées d'extinction à cause du braconnage et du commerce illicite

Auteur: La rédaction publié le 14 mar 2017 - 21:42 - Santé & Environnement
Actualité
Developpement durable

Fonds pour l'environnement mondial (PMF-FEM) 400.000 dollars pour les associations

Auteur: La rédaction publié le 9 mar 2017 - 21:03 - Santé & Environnement
Actualité
Source d'un commerce mondialisé

Rencontre entre capitalisme et islam :le marché halal,«une tradition inventée et non une obligation religieuse »

Auteur: La rédaction publié le 28 jan 2017 - 10:51 - Santé & Environnement
Actualité
Gestion anarchique des milieux

Un crime écologique dénoncé par l’Echo d’Oran:«Des milliers de carpes et de crevettes d’eau échouées mortes au lac Oum Ghlaz»

Auteur: La rédaction publié le 8 aoû 2016 - 18:26 - Santé & Environnement
Actualité
Changement climatique

Selon l'Organisation météorologique mondiale, 2016 est l’année la plus chaude jamais enregistrée.

Auteur: La rédaction publié le 22 juil 2016 - 16:17 - Santé & Environnement