Dépendance au pétrole

Maduro va-t-il trouver des solutions à Alger pour sauver son pays de la grave crise politique ?

Publié le 11 sep 2017 - 21:48 | Auteur: La rédaction | Actualités

En pleine crise dans son pays, le président vénézuélien Nicolás Maduro est en visite officielle en Algérie. Venu trouver des solutions au prix bas du pétrole, il espérait rencontrer Abdelaziz Bouteflika, très diminué depuis son AVC de 2013.

Alors que son pays est secoué par une grave crise politique, le president venezuelien NicolasMaduro a débuté lundi 11 septembre une visite officielle de 24 heures en Algérie.

Il n’est pas certain que Nicolás Maduro puisse s’entretenir avec Bouteflika. Le programme officiel ne fait pas mention d'un entretien entre les deux chefs d'État, mais des responsables de la présidence ne l'ont toutefois pas exclu expressément. "On ne sait pas encore", a expliqué un responsable à l'AFP.

Le président algérien, âgé de 80 ans, est affaibli par les séquelles d'un accident vasculaire cérébral (AVC) survenu en 2013 et son état de santé est source de constantes spéculations en Algérie. Il n'a fait depuis le début de l'année que de rares apparitions publiques et a reçu très peu de dignitaires étrangers.

La question du pétrole

Outre les relations bilatérales, Nicolás Maduro et ses interlocuteurs algériens aborderont notamment "la situation du marché mondial des hydrocarbures et ses perspectives", a indiqué la présidence algérienne dans un bref communiqué. "Le président vénézuélien devrait avoir des entretiens avec les principaux dirigeants de l'État algérien lundi dans la matinée afin de renforcer les programmes de coopération", a de son côté fait savoir le gouvernement vénézuélien, sans autre détail.

L'Algérie et le Venezuela, tous deux membres de l'Organisation des pays producteurs de pétrole ), souffrent de la chute depuis 2014 des prix du pétrole, qui fournit environ 95 % de leurs devises aux deux pays. La baisse des prix du brut a fait fondre d'environ 45 % les réserves de changes de l'Algérie en trois ans. Le Venezuela est de son côté englué dans une grave crise économique, aggravée par de récentes sanctions américaines.

Il s'agit de la deuxième visite de Nicolás Maduro en Algérie, où il s'était déjà rendu en janvier 2015 pour une visite axée sur le pétrole. Son prédécesseur Hugo Chavez avait effectué quatre visites officielles à Alger, en 2000, en 2001, en 2006 et en 2009.

 

Actualité
Afrique mendiante

Les chefs d’États membres du G5 Sahel à la recherche de financements

Auteur: La rédaction publié le 18 sep 2017 - 18:12 - Diplomatie
Actualité
9 mois plus tard

Introduction d'une demande pour la nomination d'Abdelkader Mesdoua en qualité d'ambassadeur d'Algérie en France

Auteur: La rédaction publié le 5 sep 2017 - 00:31 - Diplomatie