La société du paraitre

Master, Bac et autres examens:la culture de la triche

Publié le 14 juin 2017 - 14:15 | Auteur: La rédaction | Actualités

 

Visiblement, les fraudeurs au BAC ont plus d’un tour dans leur sac. En effet, malgré un dispositif antifraude ultra performant, mis en place par le ministère de l’Education nationale en collaboration avec l’ANP et la DGSN, malgré la solution radicale de la coupure d’internet, malgré tous les efforts colossaux de toutes les parties, la triche a été encore au rendez-vous. Et la presse s’en fait largement l’écho depuis le début des épreuves, dimanche.

Passé le temps des antisèches d’autrefois, place à l'«e-triche ». Et les élèves qui savent faire preuve de ruse et de malice quand la situation l’exige, ne s’en privent pas.

Après la publication des sujets après le départ des épreuves bon nombre de candidats se sont mis à arriver en retard. Pourquoi ? Ils attendaient que cela se reproduise. Leur plan, arriver en classe avec les questions et les solutions en tête. Coupure d’internet ? Recours au VPN

Par ailleurs, une sociologue a rapporté, sur la chaîne privée, le cas d’un candidat qui s’était glissé au lycée la veille des examens pour cacher son téléphone mobile dans le jardin. Le lendemain, en se présentant au lycée, il a déposé un autre téléphone portable avant son entrée à l'établissement puis s’est dirigé directement au jardin du lycée pour récupérer son téléphone. Mal lui en prit : il a été surpris par le gardien.

Et comme ils ne sont pas à une ruse près, un autre « malin » est allé plus loin. Il a déchiré la semelle de sa chaussure pour y glisser son cellulaire. D’autres, se sont arrangés pour cacher leur mobile aux toilettes. Sans parler de la complicité de certains surveillants. 

Il convient de souligner que ces actes sont loin d’être isolés. Ils traduisent un problème éducatif et social aussi grave que profond. La culture de la triche, de la fraude, de la médiocrité. Piétinant, ainsi, le précepte d’un hadith, pourtant enseigné depuis le primaire, « Celui qui trompe n'est pas des nôtres ! »

L’Algérie se distingue tristement, encore une fois, par un scandale lié à la fraude au BAC. Le scandale des fuites des sujets de l’année dernière, qui avait éclaboussé l’Education nationale et contraint le secteur à organiser une seconde session, a poussé le département de Benghabrit à déployer les gros moyens en optant pour des solutions extrêmes cette année : de lourdes sanctions à l’encontre des tricheurs, la suspension de la connexion internet qui pénalise les institutions et les citoyens pour ne citer que celles-là. 

Si la triche aux examens est un phénomène vieux comme le monde, son expansion en Algérie devient très inquiétante, dès lors qu’elle n’épargne aucun secteur. Mais comment donner naissance à une génération saine, quand le système lui-même est bâti sur la fraude ?(média)

Pourquoi sommes-nous arriver à cette situation scandaleuse ? Qui est responsable de cette catastrophe ? Les élèves ? Les enseignants ? Les parents d’élèves ou l’Education nationale. Non, le système !

 

Actualité
Biens mal acquis

3ans de prison requis contre Teodorin Obiang, le fils aîné du président de Guinée équatoriale

Auteur: La rédaction publié le 5 juil 2017 - 23:15 - Fléaux sociaux
Actualité
Toxicomanie chez les jeunes

600.000 Toxicomanes en Algérie :fléau dévastateur

Auteur: La rédaction publié le 10 mar 2017 - 21:30 - Fléaux sociaux
Actualité
Ces sectes qui prolifèrent

21 disciples de la secte El Ahmadya dont le chef local arrétés à Tiaret

Auteur: La rédaction publié le 9 mar 2017 - 21:15 - Fléaux sociaux
Actualité
Hooliganisme à l'egyptienne

Égypte : 10 peines de mort confirmées pour des émeutes dans un stade de football à Port-Saïd

Auteur: Fatiha LEMSAKI publié le 20 fév 2017 - 19:36 - Fléaux sociaux
Actualité
Faire du mal avec préméditation

Cette maffia des écoles privées donnent du poison aux enfants :1630 kg de viande rouge avariée saisis à Cheraga

Auteur: La rédaction publié le 10 déc 2016 - 13:53 - Fléaux sociaux
Actualité
Commerce illégal et dangereux

La Gendarmerie nationale intensifie les contrôles contre le trafic illicite des produits pyrotechniques

Auteur: La rédaction publié le 10 déc 2016 - 13:38 - Fléaux sociaux
Actualité
Ils trafiquent au vu et au su de tous

Sétif :100 milliards de centimes de pétards saisis soit 2 millions six cent mille unités.Mais d’où viennent ces produits ?

Auteur: Dahmane Chenouf publié le 21 nov 2016 - 20:38 - Fléaux sociaux
Actualité
La violence comme mode de gestion collective

Les routes prises en otage par des habitants. Rouiba: 50 blessés lors d’affrontements entre riverains à Sbaât;On ferme la route à Thenia...

Auteur: La rédaction publié le 17 oct 2016 - 12:32 - Fléaux sociaux
Actualité
Corruption et maffia du foncier contre la République

L’Etat critique la distribution (entre copains) «illégale» de quelques 65 ha du Parc des grands vents (Dounia parc) d’Alger

Auteur: La rédaction publié le 26 aoû 2016 - 14:43 - Fléaux sociaux
Actualité
Bandistisme, délinquance

« 14 malfaiteurs arrêtés et saisie de plus de 4 kg de cannabis,et 3 560 comprimés hallucinogènes»,indique la sûreté de Zeralda.

Auteur: La rédaction publié le 25 aoû 2016 - 14:05 - Fléaux sociaux
Actualité
Partir loin illégalement

Immigration clandestine :108 personnes arrêtées au large d’Annaba

Auteur: Mohamed Zine Rezkallah. publié le 21 aoû 2016 - 23:12 - Fléaux sociaux