Vestiges anciens

Patrimoine mémoriel. Le site de l’antique ville de Sedrata lieu de mémoire des Ibadites en phase de délimitation

Publié le 8 aoû 2017 - 08:05 | Auteur: La rédaction | Actualités

Le site de l’antique ville de Sedrata situé à une dizaine de kilomètres au Sud-ouest de la ville d’Ouargla bénéficiera  prochainement  d’une opération de délimitation, confirme le directeur de la protection légale des biens culturels et de mise en valeur du patrimoine culturel au ministère de la culture.

Cette opération, de mise en valeur et de protection de la ville antique de Sedrata concernant la protection du patrimoine culturel, sera entamée, en octobre prochain au plus tard, par une équipe de spécialistes relevant du Centre national de recherche archéologique (CNRA), a précisé Farid Chentir.

Une fois achevée, l’opération en question  permettra d’identifier et protéger les caractéristiques archéologiques et historiques du site des extensions, aux alentours, dont notamment des activités agricoles et des services, a-t-il expliqué.

Ce repère archéologique de Sedrata, s’étend sur une superficie de 4.152 hectares, dont 769 ha classés.

Remontant au 10ème siècle, la ville de Sedrata (Isedraten en Tamazigh) a été fondée par les Rostomides fuyant de Tihert (actuelle Tiaret) et qui s’y sont installés sur une période de trois siècles, tout près de l’ancienne Wardjelan (actuelle ville d’Ouargla), selon des recherches historiques.

Fouillé par différents chercheurs étrangers et nationaux, entre 1878 et 1997, cette cité saharienne, dont une grande partie ensevelie aujourd’hui sous le sable, du fait d’aléas naturels, a connu une véritable civilisation, perceptible à travers plusieurs manuscrits, a fait savoir le chargé de communication de l’association locale «  Issedraten », Mustapha  Babziz.

Les vestiges de Sedrata sont considérés aujourd’hui comme un lieu de mémoire pour les Idibates.

Il s’agit d’un pèlerinage annuel (Ziara), qui se tient au printemps, regroupant des visiteurs du rite Ibadite d’Ouargla et Ghardaïa ainsi que  de nombreux invités.

La wilaya d’Ouargla compte actuellement plus de 50 sites archéologiques et monuments historiques, dont cinq (classés patrimoine national, à savoir, le site archéologique de Sedrata, le musée saharien (Ouargla), la mosquée de Béni-Djellab (Touggourt), ainsi que les vieux ksars de Ouargla et Témacine, selon les données de la  direction locale de la culture.

 

Editorial
Les résolutions prises à Ifri-Ouzellaguène remises en cause

La réunion du CNRA au Caire, l’anti-congrès de la Soummam

Auteur: La rédaction publié le 20 aoû 2017 - 13:18 - Histoire
Actualité
61 ème anniversaire de la plate forme de la Soummam

Le congrès de la Soummam a ouvert la porte à l’indépendance nationale

Auteur: La rédaction publié le 20 aoû 2017 - 11:53 - Histoire
Actualité
Alger sous les feux de la commémoration

55ème anniversaire de la fête de l'indépendance.Parade somptueuse à Ryadh –El-Feth

Auteur: La rédaction publié le 5 juil 2017 - 18:14 - Histoire
Actualité
Guerre de libération nationale

Colloque international sur « Les crimes du 8 mai 1945 dans les écrits algériens et étrangers ».Dire et écrire des vérités.

Auteur: La rédaction publié le 8 mai 2017 - 14:19 - Histoire
Editorial
Prédateurs

19 mars .Traitres, renégats et sans culottes, ils se couvrent du treillis de la respectabilité et de la gloire.

Auteur: Dahmane Chenouf publié le 18 mar 2017 - 22:32 - Histoire
Dossier
Restauration de la mémoire

Deuxième partie. Du processus de production d’un savoir préhistorique national (Mouloud Mammeri 1969-1979)

Auteur: Dr Mourad Betrouni publié le 18 mar 2017 - 11:09 - Histoire
Actualité
L'histoire coloniale rattrape la France

8 février 1958.Sakiet Sidi Youssef bombardé par l’armée française :72 morts, 130 blessés. Qu’est-il resté de ce drame dans l’inconscient collectif?

Auteur: La rédaction publié le 8 fév 2017 - 21:02 - Histoire
Actualité
Un patimoine archélogoque en danger

La Casbah de Ténès se meurt en attendant un plan de sauvetage qui se fait désirer

Auteur: La rédaction publié le 2 fév 2017 - 10:16 - Histoire
Actualité
Historiographie

Nouvel an amazigh : Sheshonq 1er, le pharaon égyptien à l'origine de la célébration de Yennayer

Auteur: La rédaction publié le 12 jan 2017 - 22:47 - Histoire
Dossier
«Dépouilles algériennes» au Musée de l’Homme de Paris

III et fin/« La bioéthique:définir ce que les vivants doivent s'interdire de faire avec les corps des morts,ces dépouilles qui portent la mémoire du défunt ».

Auteur: Dr Mourad Betrouni publié le 3 nov 2016 - 13:19 - Histoire
Dossier
Patrimoine memoriel «Dépouilles algériennes»(1)au Musée de l'Homme de Paris:

II/ «On ne construit pas une culture sur la trafic,mais sur le respect et l’échange»

Auteur: Dr Mourad Betrouni publié le 31 oct 2016 - 13:32 - Histoire
Actualité
Lumières sur les moudjahidines de l'ombre

Ils ont contribué à l'indépendance de l'Algérie.Hommages au réseau Jeanson connu sous le nom « porteur de valises »

Auteur: La rédaction publié le 15 oct 2016 - 20:18 - Histoire