Suprématie

Tensions régionales. Ryad avertit Téhéran qu'elle ne tolérera « aucune atteinte » à sa sécurité

Publié le 6 nov 2017 - 20:27 | Auteur: La rédaction | Actualités

« Les ingérences iraniennes dans la région nuisent à la sécurité des pays voisins »

L'Arabie saoudite a averti lundi l'Iran qu'elle ne tolérerait aucune atteinte à sa sécurité nationale, alors que la tension est montée entre les deux pays après le tir d'un missile balistique par des rebelles yéménites proiraniens vers Ryad ce week-end.

"Les ingérences iraniennes dans la région nuisent à la sécurité des pays voisins et affectent la sécurité et la paix dans le monde", a déclaré le chef de la diplomatie saoudienne, Adel al-Jubeir, dans des tweets. "Nous ne tolèrerons aucune atteinte à notre sécurité nationale".

Comme l'avait affirmé plus tôt la coalition de pays musulmans qui intervient au Yémen sous commandement saoudien depuis mars 2015, M. Jubeir a averti: "Le royaume se réserve le droit de riposter de manière appropriée et au moment opportun aux agissements agressifs du régime iranien".

Alors que la journée a été marquée par de violents échanges entre Ryad et Téhéran, le ministre saoudien a surenchéri en fin d'après-midi en affirmant que "le terrorisme iranien continue de terrifier des innocents, de tuer des enfants et de violer le droit international".

"Chaque jour, il devient de plus en plus clair que la milice des Houthis est un outil terroriste pour détruire le Yémen", a-t-il dit, ajoutant: "Nous réaffirmons qu'il n'y aura aucune tolérance vis-à-vis du terrorisme et de ceux qui le parrainent".

La guerre au Yémen oppose les forces gouvernementales, qui ont été chassées en septembre 2014 de la capitale Sanaa, aux rebelles houthis, issus de la minorité zaïdite (branche du chiisme) très présente dans le nord.

Les Houthis sont soutenus par l'Iran, qui nie toutefois toute aide militaire à leur égard

 

Actualité
Ils régentent le monde

Poutine à Trump : un « homme bien élevé et d'un contact agréable .Nous voulons avoir des relations harmonieuses avec les Etats-Unis. »

Auteur: La rédaction publié le 11 nov 2017 - 18:33 - Défense-Sécurité nationale
Actualité
Nettoyage XXL

Arabie Saoudite: plus de 200 personnes arrêtées dans le cadre de la purge anticorruption

Auteur: La rédaction publié le 9 nov 2017 - 21:03 - Défense-Sécurité nationale
Billet
Changement climatique

La Nouvelle-Zélande veut instaurer un visa pour réfugiés climatiques

Auteur: La rédaction publié le 9 nov 2017 - 20:52 - Défense-Sécurité nationale
Actualité
Non à un pouvoir de pharaon

Le président égyptien Al-Sissi refuse de modifier la Constitution pour briguer un troisième mandat.

Auteur: La rédaction publié le 9 nov 2017 - 20:38 - Défense-Sécurité nationale
Actualité
Mensonges d'Etat

Guerre en Syrie«Des officiers des unités spéciales d'Europe et des États-Unis dirigeaient des bandes armées illégales en Syrie »

Auteur: La rédaction publié le 7 nov 2017 - 20:48 - Défense-Sécurité nationale
Actualité
Religion

« L’Algérie a réussi à défaire le terrorisme et est passée au stade de prévention de l’extrémisme et de la radicalisation »,

Auteur: La rédaction publié le 6 nov 2017 - 20:34 - Défense-Sécurité nationale
Actualité
Pouvoir à vie

Zimbabwe. Le Vice président limogé par le Chef de l’Etat pour suspicion de « déloyauté »

Auteur: La rédaction publié le 6 nov 2017 - 20:09 - Défense-Sécurité nationale
Actualité
Le Liban sur une poudrière

Le président libanais Michel Aoun aurait refusé d'accepter la démission de son premier ministre Saad Hariri

Auteur: La rédaction publié le 5 nov 2017 - 17:33 - Défense-Sécurité nationale
Actualité
Equilibre du monde

Diplomatie.Les «relations rompues» entre Moscou et Washington représentent la plus grande menace à la paix

Auteur: La rédaction publié le 5 nov 2017 - 17:18 - Défense-Sécurité nationale
Actualité
Corruption

Collusion avec la Russie : L'ancien directeur de campagne du président Trump, Paul Manafort, questionné par le FBI

Auteur: La rédaction publié le 30 oct 2017 - 20:56 - Défense-Sécurité nationale
Actualité
Corée du Nord

Faire exploser une bombe nucléaire au-dessus du territoire américain provoquerait la mort de 90% de la population

Auteur: La rédaction publié le 30 oct 2017 - 20:44 - Défense-Sécurité nationale
Actualité
Moyen-Orient

Les assassins de l’ex-président libanais Bachir Gemayel condamnés à mort

Auteur: La rédaction publié le 22 oct 2017 - 10:47 - Défense-Sécurité nationale